Mec des Champs

30 mars 2013

Celui que je suis (Rappel)

Il faut savoir parfois revenir aux fondamentaux, donc petit rappel sur moi et ma personnalité, que ceux qui s'y retrouveront n'hésitent pas à me contacter dans "contactez l'auteur" 

Vous ne m'en voudrez pas si je garde une part de mystère, mais c'est aussi cela le net : l'anonymat.

Je suis :

un grand brun, 38 ans passés, plutot carré 1,87 m pour 85 kg, yeux marrons, pas trop poilu, pas effeminé du tout, non fumeur.

Un gars droit qui a le sens de la parole donnée, en qui on fait assez facilement confiance

quelqu'un avec qui on peut parler de tout durant des heures

j aime les belles choses et les bonnes choses (l'art, la gastronomie, les vins...)

J'ai pas mal de défauts aussi, mais on en parlera en privé...

Je suis un mec organisé, rigoureux, franc parfois trop, respectueux des autres et de leurs attentes.

Je suis un farouche partisan de la tendresse, de la raison et du sentiment...

J'accorde une certaine importance à l'attirance, car même si il n'y a pas que le physique derrière ce terme, l'attirance ne se décrète pas, elle est là ou pas ! 

 

Je ne suis pas :

Un fêtard, même si j'apprécie les petits moments entre amis, ceux qui sont tout simples et qu'on oublie parfois de considérer.

Dans "le milieu gay" si ça veut dire quelque chose, je ne connais pas les lieux de drague, les boites gays, les saunas... en bref je vis à mille lieues de tout cela dans ma campagne.

je ne suis pas facile à convaincre, car je peux être méfiant.

 

Voila j'en ai assez dit gardons un peu de mystère, si cette amorce de portrait vous interroge plus que ne vous livre de réponses, n'ayez pas peur de prendre contact avec moi.

Posté par piderez à 10:39 - Commentaires [2] - Permalien [#]


25 mars 2013

Moins de temps...

Salut à tous, je vous laisse enfin un petit message pour vous dire simplement que j'aurais moins de temps à compter de ce debut d'année 2013 pour écrire sur ce blog, et ce pour des raisons professionnelles avant tout. 

Cela dit, ne croyez pas pour autant que je ne cherche plus la rencontre idéale ou presque...vous pouvez donc toujours m'écrire et me laisser vos messages, tout fonctionne très bien.

Et puis parfois je me dis : mais que puis-je leur dire de plus que je n'ai déjà maintes fois exprimé ? Finallement et si l'amour était une chose plus simple qu'on le croit... 

Donc tout es dit ou presque, enfin dans les grandes lignes tout au moins. 

Donc exprimez-vous librement, écrivez-moi si vous le désirez.

A bientôt

 

Posté par piderez à 17:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 décembre 2012

Celui que je recherche.

Petite remise à jour périodique du portrait de celui que j'aimerais rencontrer (dans l'idéal), car si mes préférences initiales varient peu, il me faut tout de même apporter quelques nuances à cette recherche :

Donc je cherche un mec qui pourrait être agé d'environ 25 à 35 ans, mais cela peut se discuter un peu car je ne saurai trop vous expliquer cette limitation sans réel fondement, mais cela permet de situer un peu.

Avant tout j'aimerais trouver un gars sérieux, simple, de confiance, de parole... autant de qualités qui se font rares.

Sur le plan physique, j'assume quelques critères, à savoir : rapport taille poids normal, non fumeur (c'est important), pas ou peu poilu, ni barbu, je ne suis pas un adepte des poils surtout en quantité ; j'avoue aussi une petite préférence pour les personnes aux cheveux plutôt clairs mais sans exclusion. 

Quelqu'un qui a de la conversation, avec qui on peut aborder tous les sujets libremement, un mec franc bien sûr, honnête...

Quelqu'un qui a envie d'une histoire où le sexe n'est pas la priorité absolue, car pour moi il faut autre chose pour construire une vraie complicité, cela dit, je ne nie pas son importance dans une relation et encore moins celle de l'attirance mutuelle.

Une histoire tout simplement sans se compliquer la vie, car selon moi l'Amour est une chose simple même si l'on fait tout pour la rendre complexe.

La complicité et l'indépendance comptent beaucoup pour moi, car il n'est pas forcement nécessaire d'être constamment ensemble pour avoir le sentiment de compter l'un pour l'autre... Mais lorsque l'on est ensemble, on doit avoir des choses à se dire, des points communs...

Si il n'a pas ou peu d'expérience avec les mecs, ce n'est pas un souci, je me sentirai moins seul... Ce qui m'amène à préciser que dans l'immédiat je ne cherche pas quelqu'un qui souhaite partager une vie à deux, car chaque chose viendra en son temps.

Si il vient des régions suivantes : Rhône-Alpes, Bourgogne, Auvergne, Franche-Comté et Centre ça serait nettement plus simple à gérer, mais ce critère géographique reste un peu plus secondaire. 

Voilà pour le reste on fera plus ample connaissance entre nous...

Tout cela va peut-être vous paraître très, pour ne par dire trop précis ou sélectif, mais ça ne doit pas vous faire peur, car parfois lorsqu'on apprend à se connaître on peut passer sur certaines choses... Mais je tenais à être clair sur mes attentes afin d'éviter les malentendus éventuels.

Enfin, dans le doute, n'hésitez jamais à me laisser un petit mot dans "Contactez l'auteur" il serait trop bête de passer à côté d'une belle rencontre potentielle. A bientôt...

 

Posté par piderez à 16:37 - Commentaires [2] - Permalien [#]

14 décembre 2012

Et la suite dans les idées alors !

C'est parfois dommage de voir qu'il est si laborieux d'avancer dans les contacts entre mecs, car si il n'est pas très compliquer de nouer ces contacts via les tchats, les sites de rencontres ou même ce blog ; il est par contre beaucoup plus compliquer de les faire perdurer au moins le temps de faire mieux connaissance. 

Bien sûr, on communique via msn en général ce qui est le plus simple et rapide, mais lorsqu'il faut attendre des jours et des jours avant de pouvoir se retrouver sur msn, à tel point qu'on ne sait plus ce qu'on s'était dit la fois d'avant, il devient compliquer de tisser une relation qui puisse déboucher sur une rencontre.

Alors je sais d'avance ce que vous allez me dire : "Il ne faut pas faire trop durer la relation virtuel, il faut passer au réel !" 

Et c'est vrai, mais pour cela encore faut-il parvenir à avoir un minimum d'échanges pour savoir à qui l'on a à faire, cela me semble pourtant être une évidence. Cela dit, pour certains il faut des mois et des mois de petits messages de 3 lignes qui n'avancent à rien pour parvenir enfin à avoir de vraies conversations. 

Donc Messieurs, de la suite dans les idées...Ca marchera ou pas, mais au moins allez jusqu'au bout du processus de découverte mutuelle.

Merci d'avance.

 

Posté par piderez à 16:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 octobre 2012

Hors milieu mais pas hors d'atteinte !

L'expression "Hors milieu" ressort assez souvent dans les recherches de mecs qui ne s'avouent pas forcément gays, mais qui ont des attirances plus ou moins claires envers les garçons.

En indiquant "Hors milieu" ils cherchent probablement à éviter les mecs très assumés en tant que gays avec tous les stéréotypes habituels, bien souvent faux, qui vont avec. Pour ma part, je suis convaincu que chaque personne est unique et vous savez à quel point je rejette les étiquettes.

Néanmoins, cette expression traduit aussi le souhait de certains de conserver une vie la plus conforme à celle qu'ils menaient jusque là. Ceux-ci doivent absolument continuer à croire que derrière tout ce que l'on peut voir comme clichés sur le net ou ailleurs sur les gays, il en existe beaucoup qui mènent une existence tout à fait "ique", à mille lieues de tout cela.

Ceux qui se reconnaitront dans ce dernier portrait, ont de grande chance de me ressembler au moins sur ce plan là... Alors surtout qu'ils n'hésitent pas à m'écrire.

Posté par piderez à 10:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,



21 septembre 2012

Pourquoi ce manque de sincérité ?

Il m'est trop souvent arrivé d'avoir à faire à des mecs qui semblent très biens sous tous rapports : gentils, intéressants, soucieux de mieux se connaitre... tout au moins dans le discours, mais souvent dans les actes c'est autre chose.

On peut facilement admettre que lorsque l'on établit un ou des contacts via le web avec des hommes que l'on ne connait pas, parfois éloignés géographiquement, il puisse y avoir une certaine appréhension voire de la méfiance, c'est naturel.

On peut aussi accepter que les attentes ne puissent pas être les mêmes et que l'on s'en rendent compte au fil de la discussion, le dialogue est aussi là pour cela.

Mais comment expliquer rationnellement, que trop de personnes utilisent l'anonymat du net pour mentir, ou pour laisser penser que tout est bien engagé et subitement ne plus donner aucun signe de vie ?

Cela doit surement vous rappeler des souvenirs désagréables si vous en avez, comme moi, fait l'expérience.

Je voulais juste écrire ce post pour dire qu'il y en a marre que tous ces mecs nous fassent perdre notre temps en même temps que nos illusions ! Soyez sincères ! Si quelques chose ne vous convient pas, dites-le ! Les choses seront ainsi plus claires. Arrangez-vous pour ne pas donner aux autres de faux espoirs, lorsque vous savez que vos intentions ne sont pas les mêmes que votre interlocuteur. Car vraiment personne n'a rien à y gagner... Merci d'avance.

Cela dit, ceux qui savent ce qu'ils cherchent et ce qu'ils ne souhaitent pas, sont toujours les bienvenus, à la rubrique "contactez l'auteur"

Posté par piderez à 17:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 septembre 2012

Relation sérieuse entre mecs

Encore une fois je me permets de vous livrer une de mes réflexions à la volée : Pourquoi est-il si difficile de discuter et rencontrer des mecs (gays ou non) qui envisageraient une relation sérieuse entre mecs ? 

Peut-être que quand je dis "sérieuse" certains pensent que je parle de relation de couple ? Pas du tout ! Il serait bien prématuré d'avancer cette idée avant de mieux se connaitre, cela peut paraître évident pourtant, et bien non pas pour tout le monde.

Sérieux c'est simplement vouloir que l'on considère autre chose que l'aspect uniquement charnel, c'est vouloir s'intéresser aussi à la personne dans son intégralité, à notre compatibilité éventuelle et à notre complicité à venir.

Pour eux souvent il n'y a que de l'amusement dans l'idée de rencontrer un mec pour envisager des relations plus intimes avec lui ; encore pire il arrive trop fréquemment que l'on ne puisse même pas établir un semblant de conversation avec l'un d'entre eux, tout simplement car ils considèrent qu'un contact venu du net ne doit susciter aucune attention particulière. Alors naïvement je passe souvent pas mal de temps à dialoguer avec certains sur un tchat gay, tout va bien durant la discussion, on échange nos adresses, et après plus rien. J'écris, il ne répond pas...et il n'écrit pas lui-même ! 

Comment dans ces conditions ne pas être dégouté par les relations entre mecs ? 

Et bien pour ma part, j'essaie de croire, toujours aussi naïvement peut-être, que tous ne sont pas comme cela, que certains ont un minimum de suite dans les idées ; que d'autres encore se donneront la peine de venir jusqu'à ce blog pour y lire mes convicitons et peut-être pour s'y reconnaitre.

Et surtout, quelques rares parmi eux, pousseront l'audace jusqu'à m'écrire un petit message dans "contacter l'auteur" et ainsi se rendre compte que malgré les quelques 20 000 personnes qui se sont déjà connectées sur ce blog...trop rares sont celles qui sont de ceux-là.

Alors vous savez ce qu'il vous reste à faire : 1° prendre connaissance de ce blog.... 2° m'écrire sans hésitation si vous l'idée vous traverse l'esprit. 

03 septembre 2012

La dualité des mecs du net.

Il fallait que je me fasse un petit post pour évoquer rapidement quelques positions un peu stéréotypées des mecs avec qui je discute parfois sur le net. 

D'un côté nous avons, le fameux bi plus ou moins fraîchement converti, et dont le terme favori est : "expérience", qui vit parfois une bonne vie d'hétéro bien rangé et qui cherche à s'offrir un peu d'exotisme. Celui-là même qui refuse dans l'oeuf toute idée d'avoir le moindre sentiment pour un mec, qui, pour lui, ne devra avoir pour objet que la satifaction de son plaisir personnel ; tout juste arrivera-t-on à lui arracher un peu de complicité, mais il vaut mieux ne pas trop y croire. 

Dans l'autre coin, on y trouve l'homo assumé, qui lui a la facheuse tendance de vous parler "vie de couple" avant même de savoir votre prénom et qui ne va pas hésiter à vous demander tous les sacrifices pour lui plaire. 

Je n'ai jamais aimé les positions extrêmes, dans tous les domaines d'ailleurs, pour moi il est fondamental que toute relation entre deux personnes débute par une prise en considération de l'autre qui prendra le temps qu'elle devra prendre et qui ne sera ni du sexe pour du sexe, ni un engagement immédiat et définitif.

On ne sait plus se donner le temps de se découvrir et de s'aimer, et après on s'étonne que si peu de couples durent... 

Posté par piderez à 14:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juin 2012

Gay ou pas gay ?

La question de l'identité sexuelle n'est pas forcément une évidence pour tout le monde. Bien sûr au départ il y a nos attirances, et il est clair que lorsque toute sa vie on a eu d'yeux que pour les mecs, c'est forcément que l'on est pas hétéro.

Mais est-on pour autant automatiquement gay ? Si l'on résume l'homosexualité au simple fait que l'on soit attiré par les mecs, alors il est évident que l'on est gay.

Dans ce cas, comment expliquer que l'on soit parfois si mal à l'aise dans les conversations entre mecs sur le net, et que l'on ne se reconnaisse pas dans de nombreuses caractéristiques ou pratiques fréquentes chez les homos ?

Moi j'en ai déduis qu'il ne devait pas y avoir qu'un seul "modèle" de gay...d'ailleurs vous aurez remarqué que l'on échappe rarement à l'étiquetage par catégorie : actif, passif, hors milieu....et j'en passe.

Pour ma part j'essaie de me libérer de tout ce ement qui ne m'évoque pas grand chose. J'ai toujours cru, assez naïvement sans doute, que seul nos attirances et nos sentiments devaient nous guider vers celui qui pourrait être la vraie bonne rencontre de notre vie.

Car comme chez les hétéros, toutes les rencontres ne se valent pas. J'ai eu l'occasion de parler avec des personnes en couple, qu'il soient gays ou hétéros d'ailleurs, ils ne sont pas tous heureux, loin de là. Mais l'inverse se trouve aussi fort heureusement.

Néanmoins je veux aussi considérer ceux qui ne se reconnaissent pas trop dans la vie de couple, comme c'est d'ailleurs mon cas, je crois sincèrement que si l'on à la chance de tomber sur quelqu'un qui comprend cela, qui le recherche aussi, il est possible d'entrevoir une belle relation, et pourquoi pas dans la durée même.

J'appelle "belle relation" celle qui ne s'appuiera pas uniquement sur le plaisir éphémère d'une rencontre sans lendemain ; mais plutôt celle qui va reposer sur une vraie complicité, sur des choses à se dire, des univers à découvrir et qui bien sûr va être agrémentée par un échange physique et sensuel respectueux.

Voilà, que les choses soient claires, mais mes lecteurs assidus commencent à me connaître maintenant, quant aux autres, qu'ils n'hésitent pas à m'écrire, réponse assurée.  

Posté par piderez à 09:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 mai 2012

Et si le sexe n'était pas une priorité ?

Voilà un titre qui va peut-être en faire bondir plus d'un et cela ne m'étonnera guère, tellement entre mecs la question peut paraître centrale. Là où il est souvent question de performances ou de multiples expériences, je suis de ceux qui pensent exactement le contraire.

De mon point de vue, il faut privilégier la qualité à la quantité ! Et quelque chose me dit qu'il y a de nombreux garçons attirés par la gente masculine, qui peut-être ont du mal à vivre simplement avec cette idée car à longueur de pages web, on leur dépeint à grand renfort de photos une sexualité qui doit leur sembler comme à moi, franchement excessive.

Alors vous allez vous dire : "il va encore nous ressortir son bon vieux couplet sur le sentiment...." et bien non, même si je n'en pense pas moins.

Récemment un de mes lecteurs que je remercie d'ailleurs, m'a écrit que je faisais de la "résistance", et bien je crois qu'il a raison. Il a bien compris que ce blog et ma recherche par la même occasion s'adressait surtout aux autres :

à ceux qui ne se montrent pas sur le net car ils pensent que la sexualité est une affaire privée ;

à ceux qui ont un certain respect de l'autre du fait de leur éducation ou leur croyance et une vision simple de l'Amour ;

à ceux qui ne font pas du sexe une priorité, mais l'un des moyens (et ils sont nombreux) de parvenir à une certaine osmose à deux.

Tous ces propos devraient nous sembler à tous d'une évidente banalité, et pourtant !

Alors que ceux qui se reconnaissent dans ces écrits, ne s'imaginent pas être les seuls à voir les choses comme cela, et qu'ils n'hésitent pas à entrer en contact avec moi, nous pourrons en parler librement...

Posté par piderez à 09:24 - Commentaires [1] - Permalien [#]



Fin »