Mec des Champs

13 septembre 2014

Desespérant sites de rencontre !

Une fois de plus je ne peux que me navrer de voir l'inefficacité des sites de rencontres entre mecs, d'ailleurs je pense que je pourrais dire la meme chose de tous les sites de rencontres.

Comme beaucoup de personnes, nous sommes surement très nombreux, j'ai tenté ma chance en m'inscrivant sur un site de rencontre entre mecs, c'est plus logique, car très naïvement je pensais que les mecs présents sur ce genre de sites devaient être là pour faire des rencontres tout simplement ! Et bien je me suis rendu compte que ce n'était pas tout à fait ça dans la réalité. Comment expliquer que des mecs avec qui visiblement vous avez des points communs, ne repondent pas à vos mails ; voire encore pire, vous donne suite une fois ou deux et au bout de la 3ème ne donnent plus aucun signe de vie ?

Suis-je à ce point un extraterrestre de penser que ce type de comportement pourtant extrêmement courant, est inqualifiable de bêtise ! Pourquoi y a t il sur ces sites qui relèvent pourtant d'une démarche volontaire, autant de personnes qui n'ont aucune suite dans les idées ?

Je comprends parfaitement que lorsque l'on entre en contact via internet avec un mec en vue d'une éventuelle relation, il puisse y avoir de l'inquiétude, du questionnement voire de la méfiance, tout cela est parfaitement normal. Mais à quoi bon faire une démarche de création de profil...pour ne pas réellement chercher au moins à dialoguer avec les gars qui se présentent attirés par ce portrait ?

Les candidats à ce genre de recherche sont toujours libres de dire après coup "tu ne me conviens pas" mais au minimum devraient t-ils prendre le temps de faire vraiment connaissance.

C'est aussi suite à ce lamentable constat que j'ai crée ce blog, car ici tout est dit, vous pouvez y trouver mes vraies attentes dans "Celui que je recherche", mon profil dans "Celui que je suis"...vous avez le lien "Contactez l'auteur" qui vous permet de m'écrire directement et je réponds à tous mes interlocuteurs systématiquement au moins par courtoisie.

Ne soyez donc pas timides, qui que vous soyez, si vous vous reconnaissez un peu dans mes propos, dans ma philosophie, dans ma recherche...écrivez-moi.

Posté par piderez à 10:54 - Commentaires [1] - Permalien [#]


30 août 2014

Gay et catho

Voilà deux termes qui peuvent paraitre à certains assez contradictoires tant l'Eglise catholique peut sembler avoir parfois du mal à accepter toutes les formes d'amour, et pourtant !

Pour ma part, même si je suis loin d'être un pratiquant modèle, je suis croyant et réceptif à un certain nombre de messages religieux. Néanmoins, je n'accepte pas l'idée selon laquelle, on devrait renoncer à ce que l'on est intimement ou à ce que l'on croit, parceque cela pourrait être mal vu ou incompatible.

Les gays qui sont aussi croyants n'ont, à mon sens, pas à se sentir plus mal à l'aise avec leurs convictions que leurs homologues hétéros, car nous sommes libre d'aimer.

Là où l'on peut admettre de voir un reste de discours religieux, c'est peut-être dans le choix de privilégier la qualité du sentiment aux relations trop orientées sur le seul plaisir charnel.

Tout cela dépend de la conscience de chacun bien sûr, mais pour ma part me il semble que la foi et l'homosexualité ne sont nullement incompatible tant il parait plus sain de ne pas chercher à se convaincre de vivre des relations (hétéros), certes mieux acceptées socialement, mais pour autant moins honnêtes et moins respectueuses de l'autre...

Posté par piderez à 11:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 juillet 2014

L'indispensable discrétion des gays à la campagne.

Encore aujourd'hui et malgré une évolution certaine des moeurs et des idées reçues, il semble encore nettement plus compliqué pour les gays de la campagne de s'épanouir dans leur commune d'origine qu'en milieu urbain.

Il est évident que la ville apporte plus d'anonymat et donc la possiblité de vivre sa sexualité plus ouvertement.

Pour ma part, je suis de ceux qui ne sont pas prêts à échanger ma vie de rural pour une vie citadine tout cela pour avoir plus "d'ouvertures" vis à vis des rencontres que je pourrais faire avec des mecs. Pour deux raisons principales :  le première étant que je ne cherche pas à me faire un "tableau de chasse" bien fourni, une seule rencontre de qualité me suffirait. Et la seconde c'est que je suis attaché à ma vie en campagne même si il faut pour cela que j'accepte d'adopter la discrétion qui va avec.

Et alors ? Je pense que ma vie privée ne regarde que moi et que je ne dois en rien des explications sur mes choix à qui que ce soit.

Les mecs qui me liront et qui eux aussi sont sensibles à cette question de la discrétion dans la relation vis à vis du reste de la société, ne doivent donc pas se retenir de me contacter pour entamer une discussion.

Comme le résumé de ce blog l'indique, je n'exclus personne d'emblée que vous soyez gay assumé ou non, bi, hétéro libre ou non...

Pour moi tout ce qui compte est la sincérité de la démarche, la volonté réelle qui sera la votre de faire une rencontre qui complétera votre vie sans pour autant forcément vous sentir contraint de la chambouler entièrement.

N'ayez donc pas peur de me contacter dans "contactez l'auteur" cela ne nous engage à rien...

Posté par piderez à 10:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]

17 juillet 2014

A ceux qui ne savent pas ce qu'ils veulent !

Un peu de sérieux ai-je envie de dire à ceux qui postent leur annonce sur des sites de rencontre ou qui semblent faire la démarche de lancer une recherche en direction de celui qu'ils aimeraient trouver.

Combien de fois ai-je eu la désagréable sensation de parler à des murs. Je me suis toujours demandé quel intérêt il pouvait y avoir à faire une annonce si l'on ne prend pas le temps de répondre aux contacts qu'elle peut générer ? Sans parler du fait qu'il faut aussi savoir accepter que la phase d'après est la découverte mutuelle, et c'est seulement après cette dernière que l'on peut éventuellement se prononcer sur les atomes crochus que l'on a ou pas avec quelqu'un.

Suis-je l'un des rares à avoir le minimum de respect vis à vis des personnes qui font l'effort de m'écrire ou de s'intéresser à moi, qui consiste à prendre au moins deux minutes pour leur adresser un message de réponse même si il devait être peu encourageant ?

Je ne conçois pas que les choses puissent aller plus loin sans au moins ce minumum là qui s'appelle du respect.

Que ceux qui ont trop souvent souffert de ce phénomène m'écrivent sans crainte, ils auront au moins une réponse et un peu de considération...

 

 

Posté par piderez à 10:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 juillet 2014

Hors milieu, mais pas hors d'atteinte.

L'expression "Hors milieu" ressort assez souvent dans les recherches de mecs qui ne s'avouent pas forcément gays, mais qui ont des attirances plus ou moins claires envers les garçons.

En indiquant "Hors milieu" ils cherchent probablement à éviter les mecs très assumés en tant que gays avec tous les stéréotypes habituels, bien souvent faux, qui vont avec. Pour ma part, je suis convaincu que chaque personne est unique et vous savez à quel point je rejette les étiquettes.

Néanmoins, cette expression traduit aussi le souhait de certains de conserver une vie la plus conforme à celle qu'ils menaient jusque là. Ceux-ci, doivent absolument continuer à croire que derrière tout ce que l'on peut voir comme clichés sur le net ou ailleurs sur les gays, il en existe beaucoup qui mènent une existence tout à fait "classique", à mille lieues de tout cela.

Ceux qui se reconnaitront dans ce dernier portrait, ont de grande chance de me ressembler au moins sur ce plan là... Alors surtout qu'ils n'hésitent pas à m'écrire.



08 juillet 2014

Une autre idée du couple !

Selon moi le fait de vivre en couple repose sur 2 fondements principaux (enfin théoriquement) : l'amour réciproque et le fait d'avoir envie de partager le quotidien avec quelqu'un. Tout cela pourrait se discuter bien evidemment, mais j'ai envie de me demander si il est possible de trouver une autre formule que cette bonne vieille recette qui ne fait pas toujours des miracles.

J'affectionne la notion de "duo" car elle sous-entend une grande complicité, des points communs, très probablement une grande affection et pourquoi pas des sentiements encore plus forts. Mais cette notion semble oublier la triste routine quotidienne.

Le duo décide librement de quand il se constitue et pourquoi...

C'est ce que j'aimerais trouver idéalement avec celui que je recherche, une façon toute autre de voir une relation. Est-il nécessaire de se voir tous les jours pour s'aimer ? Doit-on se faire subir mutuellement tous nos petits travers ? L'important est que nous puissions compter l'un sur l'autre dans les moments forts de notre vie. De pouvoir compter sur la chaleur de l'autre quand celle-ci s'avère nécessaire.

Votre avis sera le bienvenu, ici en commentaire ou dans "contactez l'auteur" si vous voulez que cela reste entre nous.

 

 

Posté par piderez à 16:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 juin 2014

La rencontre sérieuse.

Il ne vous aura pas échappé que ce blog est entièrement dédié à la recherche de celui qui pourrait enfin faire naître chez moi la certitude qu'une belle histoire est possible entre mecs.

Je suis persuadé que bon nombre de garçons croient encore qu'il est possible de rencontrer quelqu'un de sérieux, de fiable, de sentimental, j'irai même jusqu'à dire : de fidèle.

Je ne veux pas me résoudre à l'idée que tout le monde entre dans le même moule, de ces rencontres sans buts et sans lendemains, qui ne visent qu'à satisfaire une envie de sexe immédiate. Qui a écrit que les règles devaient être à ce point différentes dans l'amour entre mecs, que dans l'amour hétéro ? Pas moi en tous cas !

Mais peut-être est-il bon que je précise ma pensée lorsque je parle de "rencontre sérieuse". Il peut arriver qu'une rencontre sois emprunte du plus grand sérieux, mais qu'elle ne débouche pas pour autant sur une relation durable. Car on peut s'apercevoir sérieusement et honnêtement que l'on est pas fait pour s'entendre.

Pour autant, il faut selon moi, qu'a l'origine l'intention soit noble, que la rencontre ne puisse se faire qu'après avoir pris le temps de se connaitre assez précisement, dans la mesure où les moyens de communication modernes nous le permettent.

J'aimerai que cette rencontre soit le fruit de vraies convergences : des goûts communs, des vies plus ou moins compatibles, des physiques qui se conviennent, un respect mutuel...

Autant de points qui ne peuvent pas être pris à la légère si ils veulent nous permettrent de faire un bout de chemin ensemble. Cela vous parait surement d'une extraordinaire banalité, vous avez raison, ça l'est.

Mais honnêtement combien de mecs se posent ces questions avant de rencontrer un gars ?  

Posté par piderez à 17:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 juin 2014

Et la suite dans les idées alors !

C'est parfois dommage de voir qu'il est si laborieux d'avancer dans les contacts entre mecs, car si il n'est pas très compliqué de nouer ces contacts via les tchats, les sites de rencontres, de petites annonces ou même ce blog ; il est par contre beaucoup moins simple  de les faire perdurer au moins le temps de faire mieux connaissance. 

Enfin c'est faisable lorsqu'on tombe sur des personnes sérieuses, qui comprennent qu'il est normal de se parler, parfois même durant plusieurs semaines afin de se connaitre un peu et comprendre si l'on est faits pour s'entendre ou pas.

Alors je sais d'avance ce que vous allez me dire : "Il ne faut pas faire trop durer la relation virtuel, il faut passer au réel !" 

Et c'est vrai, mais pour cela encore faut-il parvenir à avoir un minimum d'échanges pour savoir à qui l'on a à faire, cela me semble pourtant être une évidence. Cela dit, pour certains il faut des mois et des mois de petits messages de 3 lignes qui n'avancent à rien pour parvenir enfin à avoir de vraies conversations. 

Donc Messieurs, de la suite dans les idées...Ca marchera ou pas, mais au moins allez jusqu'au bout du processus de découverte mutuelle.

Merci d'avance.

Posté par piderez à 17:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 mai 2014

Celui que je recherche.

Petite remise à jour périodique du portrait de celui que j'aimerais rencontrer (dans l'idéal), car si mes préférences initiales varient peu, il me faut tout de même apporter quelques nuances à cette recherche :

Donc je cherche un mec qui pourrait être agé d'environ 25 à 40 ans, mais cela peut se discuter un peu car je ne saurai trop vous expliquer cette limitation sans réel fondement, mais cela permet de situer un peu.

Avant tout j'aimerais trouver un gars sérieux, simple, de confiance, de parole... autant de qualités qui se font rares.

Sur le plan physique, j'assume quelques critères, à savoir : rapport taille poids normal, non fumeur (c'est important), pas ou peu poilu, ni barbu, je ne suis pas un adepte des poils surtout en quantité ; j'avoue aussi une petite préférence pour les personnes aux cheveux plutôt clairs mais sans exclusion. 

Quelqu'un qui a de la conversation, avec qui on peut aborder tous les sujets libremement, un mec franc bien sûr, honnête...

Quelqu'un qui a envie d'une histoire où le sexe n'est pas la priorité absolue, car pour moi il faut autre chose pour construire une vraie complicité, cela dit, je ne nie pas l'importance dans une relation de l'attirance mutuelle.

Une histoire tout simplement sans se compliquer la vie, car selon moi l'Amour est une chose simple même si l'on fait tout pour la rendre complexe.

La complicité et l'indépendance comptent beaucoup pour moi, car il n'est pas forcement nécessaire d'être constamment ensemble pour avoir le sentiment de compter l'un pour l'autre... Mais lorsque l'on est ensemble, on doit avoir des choses à se dire, des points communs...

Si il n'a pas ou peu d'expérience avec les mecs, ce n'est pas un souci, je me sentirai moins seul... Ce qui m'amène à préciser que dans l'immédiat je ne cherche pas quelqu'un qui souhaite partager une vie à deux...

Si il vient des régions suivantes : Rhône-Alpes, Bourgogne, Auvergne, Franche-Comté et Centre ça serait nettement plus simple à gérer, mais ce critère géographique reste un peu plus secondaire. 

Voilà pour le reste on fera plus ample connaissance entre nous...

Tout cela va peut-être vous paraître très, pour ne par dire trop précis ou sélectif, mais ça ne doit pas vous faire peur, car parfois lorsqu'on apprend à se connaître on peut passer sur certaines choses... Mais je tenais à être clair sur mes attentes afin d'éviter les malentendus éventuels.

Enfin, dans le doute, n'hésitez jamais à me laisser un petit mot dans "Contactez l'auteur" il serait trop bête de passer à côté d'une belle rencontre potentielle. A bientôt...

Posté par piderez à 17:44 - Commentaires [1] - Permalien [#]

21 mai 2014

Les Gays de la campagne.

Compte tenu des nombreuses réactions positives que j'ai eu suite à la 1ère publication du post ci-dessous, je me permets de vous le poster à nouveau, afin que tous ceux qui se sentent isolés, un peu loin de tout, n'hésitent pas à se manifester encore...

"A mon grand regret, on accorde une place trop insignifiante sur le net aux gays, assumés ou non, qui vivent hors des grandes villes, que l'on trouve souvent dans la "catégorie hors milieu", et qui pour la plupart le sont vraiment.

Il me semblait intéressant de mettre un peu l'accent sur le fait que l'on peut avoir une vision assez différente lorsque l'on est un homo vivant à la campagne, par rapport à nos amis citadins. Par exemple, nous avons inévitablement été confrontés à ce sentiment d'isolement qui complique térriblement la problématique de la rencontre. Mais aussi parce qu'il est peut-être plus nécessaire dans une petite ville de se montrer discret sur ses préférences, pour ne pas trop être jugé...

Certains auront fait le choix d'aller se frotter au milieu gay urbain, dans lequel nous ne sommes pas tous à notre aise ; et d'autres comme moi, auront préféré chercher via le net, la bonne rencontre... 

J'avoue qu'il me serait agréable qu'a la lecture de ce post les mecs qui se retrouvent dans cet isolement campagnard, se manifestent afin de me donner leur avis, ou tout simplement pour que l'on fasse plus ample connaissance.

En écrivant cela je ne voudrais pas que certains pensent que je stigmatise les uns pour glorifier les autres, ce n'est pas mon intention, mais je crois qu'il n'est pas faux de penser que l'on peut se trouver plus aisément des points communs, lorsque l'on a connu un parcours proche".

Qu'en pensez-vous ?

Posté par piderez à 12:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]



Fin »