Mec des Champs

08 mars 2016

Celui que je recherche.

Petite remise à jour périodique du portrait de celui que j'aimerais rencontrer (dans l'idéal), car si mes préférences initiales varient peu, il me faut tout de même apporter quelques nuances à cette recherche :

Donc je cherche un mec qui pourrait être agé d'environ 25 à 45 ans, mais cela peut se discuter un peu car je ne saurai trop vous expliquer cette limitation sans réel fondement, mais cela permet de situer un peu.

Avant tout j'aimerais trouver un gars sérieux, simple, de confiance, de parole... autant de qualités qui se font rares.

Sur le plan physique, j'assume quelques critères, à savoir : rapport taille/poids normal, non fumeur (c'est important), pas ou peu poilu, ni barbu, je ne suis pas un adepte des poils surtout en quantité ; j'avoue aussi une petite préférence pour les personnes aux cheveux plutôt clairs mais sans exclusion. 

Quelqu'un qui a de la conversation, avec qui on peut aborder tous les sujets libremement, un mec franc bien sûr, honnête...

Quelqu'un qui a envie d'une histoire où le sexe n'est pas la priorité absolue, car pour moi il faut autre chose pour construire une vraie complicité, cela dit, je ne nie pas l'importance dans une relation de l'attirance mutuelle.

Une histoire tout simplement sans se compliquer la vie, car selon moi l'Amour est une chose simple même si l'on fait tout pour la rendre complexe.

La complicité et l'indépendance comptent beaucoup pour moi, car il n'est pas forcement nécessaire d'être constamment ensemble pour avoir le sentiment de compter l'un pour l'autre... Mais lorsque l'on est ensemble, on doit avoir des choses à se dire, des points communs...

Si il n'a pas ou peu d'expérience avec les mecs, ce n'est pas un souci, je me sentirai moins seul... Ce qui m'amène à préciser que dans l'immédiat je ne cherche pas quelqu'un qui souhaite partager une vie à deux...

Si il vient des régions suivantes : Rhône-Alpes, Bourgogne, Auvergne, Franche-Comté et Centre ça serait un peu plus simple à gérer, mais ce critère géographique reste un peu plus secondaire. 

Voilà pour le reste on fera plus ample connaissance entre nous...

Tout cela va peut-être vous paraître très, pour ne par dire trop précis ou sélectif, mais ça ne doit pas vous faire peur, car parfois lorsqu'on apprend à se connaître on peut passer sur certaines choses... Mais je tenais à être clair sur mes attentes afin d'éviter les malentendus éventuels.

Enfin, dans le doute, n'hésitez jamais à me laisser un petit mot dans "Contactez l'auteur" il serait trop bête de passer à côté d'une belle rencontre potentielle. A bientôt...

Posté par nathdereze à 09:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]


15 février 2016

Gay de la campagne, mais pas agriculteur !

Une petite précision s'impose à moi concernant ce blog. J'ai voulu créer une porte ouverte vers ceux qui se sentent parfois isolés à la campagne pour tenter de vivre tant bien que mal une relation saine avec le mec qui leur conviendra et par là peut-être trouver celui qui pourra me convenir aussi.

Cependant, je tiens à rappeler que ce n'est pas parce que mon blog s'appelle "Mec des champs" que je suis agriculteur, meme si j'ai par ailleurs beaucoup de respect pour les personnes qui excercent ce beau et dur métier, ce n'est pas le mien.

Vous devez surtout lire dans cet intitulé que je suis natif de la campagne, que c'est toujours mon lieu de vie et que par conséquent je n'ai rien du citadin modèle.

Mais si des agriculteurs se retrouvent dans mes écrits c'est très bien, qu'il n'hésitent pas à me contacter pour faire connaissance car tout commence par là.

En fait comme vous l'aurez compris, ce blog s'adresse à toute personne se sentant concernée par les thèmes qui y sont abordés, et plus particulièrement celles à la recherche d'une rencontre de qualité...

A bientôt de vous lire !

Posté par nathdereze à 08:53 - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 décembre 2015

Gay et paternité.

Il arrive un âge dans la vie, où l'on se pose des questions quant à ce qui va survivre de nous une fois que l'on ne sera plus là ?

Alors même si rien ne presse, il m'arrive très souvent de me poser la question de la paternité...

Est-il possible d'accepter tout simplement l'idée qu'être attiré par les mecs doit forcément signifier que l'on ne sera jamais père ? Certains l'ont probablement déjà accepté et s'en accomodent peut-être très bien. C'est leur choix ou leur résignation, c'est totalement respectable.

Pour d'autres comme moi, cette question est hautement sensible. J'ai toujours eu un bon feeling avec les enfants, je pense être un mec fiable et responsable et peut-être ferais-je un bon père ? Parfois il me vient à l'esprit de me mettre à rechercher sur le web une rencontre féminine qui rendrait d'un coup cette question beaucoup plus simple, enfin peut-être !

Mais je me ravise souvent en me disant que cette recherche ne serait pas tout à fait honnête et qu'il serait dommage de construire une relation et encore plus une famille sur de telles bases...

Alors quoi faire ? Peut-être avez-vous des suggestions à me faire ?

En attendant, je suis toujours à la recherche de celui qui pourra me rendre heureux, vous connaissez mes critères, sinon vous les retrouverez très vite sur ce blog...

 

Posté par nathdereze à 17:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 novembre 2015

Les gays de la campagne.

Compte tenu des nombreuses réactions positives que j'ai eu suite à la 1ère publication du post ci-dessous, je me permets de vous le poster à nouveau, afin que tous ceux qui se sentent isolés, un peu loin de tout, n'hésitent pas à se manifester encore...

"A mon grand regret, on accorde une place trop insignifiante sur le net aux gays, assumés ou non, qui vivent hors des grandes villes, que l'on trouve souvent dans la "catégorie hors milieu", et qui pour la plupart le sont vraiment.

Il me semblait intéressant de mettre un peu l'accent sur le fait que l'on peut avoir une vision assez différente lorsque l'on est un homo vivant à la campagne, par rapport à nos amis citadins. Par exemple, nous avons inévitablement été confrontés à ce sentiment d'isolement qui complique térriblement la problématique de la rencontre. Mais aussi parce qu'il est peut-être plus nécessaire dans une petite ville de se montrer discret sur ses préférences, pour ne pas trop être jugé...

Certains auront fait le choix d'aller se frotter au milieu gay urbain, dans lequel nous ne sommes pas tous à notre aise ; et d'autres comme moi, auront préféré chercher via le net, la bonne rencontre... 

J'avoue qu'il me serait agréable qu'a la lecture de ce post les mecs qui se retrouvent dans cet isolement campagnard, se manifestent afin de me donner leur avis, ou tout simplement pour que l'on fasse plus ample connaissance.

En écrivant cela je ne voudrais pas que certains pensent que je stigmatise les uns pour glorifier les autres, ce n'est pas mon intention, mais je crois qu'il n'est pas faux de penser que l'on peut se trouver plus aisément des points communs, lorsque l'on a connu un parcours proche".

Qu'en pensez-vous ?

Posté par nathdereze à 17:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 juin 2015

Oser faire le premier pas !

Il m'arrive de temps en temps d'être en discussion avec des mecs qui se cherchent encore par rapport à leur sexualité, gay, pas gay ?? Telle est la question... Bien sûr, il y a les attirances qui sont assez peu contestables car elles s'imposent à nous chaque jour ou presque. Et puis il y a la réalité et l'objectivité, qui nous ramène souvent les pieds sur terre.

Combien de mecs hétéros avons nous regardé avec envie, sans pouvoir leur dire un mot ? Même si il était évident qu'ils n'étaient pas gays, on ne peut s'empêcher de se poser la question...et si il était un peu plus ouvert que la moyenne et si... enfin bref vous m'avez compris.

Et puis il y a les autres, ceux qui sont vraiment assumés dans leur homosexualité, et bien paradoxalement ceux-ci font souvent peur au premier abord aux mecs plus ou moins jeunes, en quête d'une 1ère expérience entre mecs. Car ils doivent incarner une acceptation de leur choix que les novices n'ont pas encore, enfin je crois.

C'est un peu pour cela que j'ai choisi de faire un blog, car je ne suis pas quelqu'un d'expérimenté avec les mecs pour la bonne et simple raison que je ne recherche pas les plans sans suites, et que je fais passer le sentiments, la complicité avant tout le reste, ce qui limite franchement le choix.

Le blog me permet de m'exprimer librement sur mes attentes, donc tout cela sera sans surprise pour mes lecteurs, et pour ceux qui se reconnaissent plus ou moins dans mes choix, ceux-là doivent absolument oser me laisser un message, un commentaire... car ça n'engage à rien de parler, de se connaitre, et qui sait...?

Posté par nathdereze à 15:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 mai 2015

Rester ouvert d'esprit.

Comme il est difficile de créer un contact, puis un dialogue...avec un mec qui soit simplement équilibré dans la vision de la rencontre et de l'autre.

En effet, bien souvent on croise sur le net des gens soient trop empressés, donc incapables de prendre le temps nécessaire pour voir si l'on est vraiment fait pour s'entendre, se correspondre vraiment ; soit au contraire mais plus rarement, on tombe sur des personnes dont la parole est très libre, mais qui sont trop dans un questionnement perpétuel et donc dans l'impossibilité de laisser à la vie et au hazard une chance de les surprendre.

Certains en me lisant, doivent se dire que je suis en recherche de la personne parfaite, mais pas du tout. Je sais bien que cette personne n'existe pas. Je cherche juste la personne qui me correspond et avec qui je partagerai une même vision de la relation à venir.

Quoi de plus simple en théorie ?

Nous sommes très nombreux, à nous débattre tant bien que mal dans cet univers du net, faute de mieux. Mais je m'adresse ici à ceux qui ont gardé espoir de trouver quelqu'un qui les comprendra...

Au plaisir de vous lire directement et personnellement via le lien "Contactez l'auteur"

Posté par nathdereze à 09:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 avril 2015

La dure loi de l'attirance.

Entre mecs j'ai le sentiment que la dure loi de l'attirance est encore plus forte, encore plus figée qu'entre un homme et une femme.

Pourquoi ce critère qui repose essentiellement sur le ressenti vis à vis du physique de l'autre doit-il être si primordial ? Après tout, le physique on en a vite "fait le tour", aussi agréable soit-il. Et par la suite, si il s'agit de vivre avec quelqu'un ou tout au moins de partager un bout de chemin ensemble, va-t-on s'arrêter à cela ? Pour ma part je crois que si le physique attire, c'est l'âme, la personnalité, la présence de l'autre qui retient.

Attention peut-être aux jugements trop hâtifs, il y a bien d'autres biais pour être séduit pas un être différent de soi... 

Si nous n'étions pas tous plongés dans cette société ou tout doit aller très vite, on se laisserait surement le temps de se connaitre un peu mieux humainement, avant de se forger un jugement sur ce que l'autre peut nous appporter ou non.

Alors bien sûr, il y a parfois même avec de la bonne volonté, une difficulté nette et il serait vain de vouloir la surmonter pour être agréable à l'autre par exemple, car le risque au bout c'est une souffrance inutile.

Mais parfois, nous n'avons pas le courage ou la patience, d'aller vraiment à la découverte de l'autre en tentant de passer au dessus de cette seule question de l'attirance physique ; alors qu'une entente, peut-être même une symbiose est possible sur tellement d'autres points. Nous avons tous en tête l'image de couples heureux qui ont su dépasser cela pour vivre autre chose, ont-ils fait un mauvais choix ? Je ne crois pas.

Il est possible que certains soient surpris de découvrir qu'ils peuvent parfois compenser une moindre attirance physique par une présence tellement plus grande...

Merci  pour vos mails et vos commentaires qui me font toujours plaisir.

 

Posté par nathdereze à 11:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 mars 2015

Enfin un gay dans "L'Amour est dans le pré"

Voilà, une vraie nouveauté télévisuelle, car si le thème de l'homosexualité est devenu presque banal à la TV ces dernières années, avec tous les bons vieux stéréotypes qui vont avec, j'ose espérer que cette fois un autre regard sera porté sur l'amour entre hommes...?

A l'heure où j'écris la saison n'est pas encore lancée, je ne sais donc pas du tout si il va être, sympa, agréable, charmant ou carrément craquant, mais l'important c'est qu'il soit là. Car il ne s'agit pas d'une émission improbable diffusée à une heure tardive, mais bien d'un programme d'une très grande popularité, à une heure de grande écoute, et je pense très sincèrement que ça va jaser dans les chaumières.

Alors ne rêvons pas il y en aura toujours pour en dire du mal, pour stigmatiser... mais je pense que pour la plupart des gens sensés qui regarderont, cela va être (je l'espère) une vraie démonstration d'équité amoureuse entre des couples hétéros et un couple gay. 

Ainsi, les moins ouverts des telespectateurs pourront peut-être se faire une idée plus juste sur la réalité d'une relation entre mecs, probablement hors milieu...ça nous changera des défilés de la gay pride !

Je tiens donc à féliciter d'avance ce gars d'avoir eu l'audace d'y aller le premier, car outre le fait d'étaler sa vie privée devant des millions de personnes, il va aussi devoir se confronter au réaction de son milieu professionnel et rural qui aura peut-être besoin de faire un effort d'ouverture d'esprit. Mais souhaitons qu'ils en soient capables...

Posté par nathdereze à 18:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 décembre 2014

Et si le sexe n'était pas une priorité ?

Voilà un titre qui va peut-être en faire bondir plus d'un et cela ne m'étonnera guère, tellement entre mecs la question peut paraître centrale. Là où il est souvent question de performances ou de multiples expériences, je suis de ceux qui pensent exactement le contraire.

De mon point de vue, il faut privilégier la qualité à la quantité ! Et quelque chose me dit qu'il y a de nombreux garçons attirés par la gente masculine, qui peut-être ont du mal à vivre simplement avec cette idée car à longueur de pages web, on leur dépeint à grand renfort de photos une sexualité qui doit leur sembler comme à moi, franchement excessive.

Alors vous allez vous dire : "il va encore nous ressortir son bon vieux couplet sur le sentiment...." et bien non, même si je n'en pense pas moins.

Un jour, un de mes lecteurs que je remercie d'ailleurs, m'a écrit que je faisais de la "résistance", et bien je crois qu'il a raison. Il a bien compris que ce blog et ma recherche par la même occasion s'adressait surtout aux autres :

à ceux qui ne se montrent pas sur le net car ils pensent que la sexualité est une affaire privée ;

à ceux qui ont un certain respect de l'autre du fait de leur éducation ou leur croyance et une vision simple de l'Amour ;

à ceux qui ne font pas du sexe une priorité, mais l'un des moyens (et ils sont nombreux) de parvenir à une certaine osmose à deux.

Tous ces propos devraient nous sembler à tous d'une évidente banalité, et pourtant !

Alors que ceux qui se reconnaissent dans ces écrits, ne s'imaginent pas être les seuls à voir les choses comme cela, et qu'ils n'hésitent pas à entrer en contact avec moi, nous pourrons en parler librement...

Posté par nathdereze à 11:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 décembre 2014

Homos, hétéros, bi et alors !

Je m'étonne souvent des cloisons hermétiques qui sont mises par certains de mes correspondants entres les homos, qui devraient (conditionnel) tous être parfaitement assumés, épanouis dans leur choix de vie et répondre à certains stéréotypes dont je vous ferai grâce ; les bi, qui devraient être des indécis chroniques qui ne savent pas vraiment où ils vont... et enfin les hétéros (je parle de ceux qui s'intéressent discrètement aux mecs bien sur) qui eux, ne s'intéresseraient qu'a l'aspect charnel de la rencontre...

Ca c'est le discours ambiant ! Autant vous dire tout de suite que ce n'est pas le mien. Je ne crois pas aux étiquettes.

Tout est possible, c'est pour cela que je préfère ne rien exclure, il existe des gays qui ne se reconnaissent pas dans modèle que l'on nous montre souvent, comme il peut exister des hétéros qui sont capables de vrais sentiments pour un mec etc...

Bref, sortons de toutes ces étiquettes et écoutons nos sentiments, notre ouverture d'esprit et focalisons-nous sur ce qui nous rapproche plutôt que sur ce qui nous divise...

Que ceux qui se sentent bien loin de ces jugements hâtifs, n'aient pas peur de prendre contact avec moi.

Posté par nathdereze à 17:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]