Mec des Champs

15 avril 2015

La dure loi de l'attirance.

Entre mecs j'ai le sentiment que la dure loi de l'attirance est encore plus forte, encore plus figée qu'entre un homme et une femme.

Pourquoi ce critère qui repose essentiellement sur le ressenti vis à vis du physique de l'autre doit-il être si primordial ? Après tout, le physique on en a vite "fait le tour", aussi agréable soit-il. Et par la suite, si il s'agit de vivre avec quelqu'un ou tout au moins de partager un bout de chemin ensemble, va-t-on s'arrêter à cela ? Pour ma part je crois que si le physique attire, c'est l'âme, la personnalité, la présence de l'autre qui retient.

Attention peut-être aux jugements trop hâtifs, il y a bien d'autres biais pour être séduit pas un être différent de soi... 

Si nous n'étions pas tous plongés dans cette société ou tout doit aller très vite, on se laisserait surement le temps de se connaitre un peu mieux humainement, avant de se forger un jugement sur ce que l'autre peut nous appporter ou non.

Alors bien sûr, il y a parfois même avec de la bonne volonté, une difficulté nette et il serait vain de vouloir la surmonter pour être agréable à l'autre par exemple, car le risque au bout c'est une souffrance inutile.

Mais parfois, nous n'avons pas le courage ou la patience, d'aller vraiment à la découverte de l'autre en tentant de passer au dessus de cette seule question de l'attirance physique ; alors qu'une entente, peut-être même une symbiose est possible sur tellement d'autres points. Nous avons tous en tête l'image de couples heureux qui ont su dépasser cela pour vivre autre chose, ont-ils fait un mauvais choix ? Je ne crois pas.

Il est possible que certains soient surpris de découvrir qu'ils peuvent parfois compenser une moindre attirance physique par une présence tellement plus grande...

Merci  pour vos mails et vos commentaires qui me font toujours plaisir.

 

Posté par piderez à 11:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]


02 mars 2015

Enfin un gay dans "L'Amour est dans le pré"

Voilà, une vraie nouveauté télévisuelle, car si le thème de l'homosexualité est devenu presque banal à la TV ces dernières années, avec tous les bons vieux stéréotypes qui vont avec, j'ose espérer que cette fois un autre regard sera porté sur l'amour entre hommes...?

A l'heure où j'écris la saison n'est pas encore lancée, je ne sais donc pas du tout si il va être, sympa, agréable, charmant ou carrément craquant, mais l'important c'est qu'il soit là. Car il ne s'agit pas d'une émission improbable diffusée à une heure tardive, mais bien d'un programme d'une très grande popularité, à une heure de grande écoute, et je pense très sincèrement que ça va jaser dans les chaumières.

Alors ne rêvons pas il y en aura toujours pour en dire du mal, pour stigmatiser... mais je pense que pour la plupart des gens sensés qui regarderont, cela va être (je l'espère) une vraie démonstration d'équité amoureuse entre des couples hétéros et un couple gay. 

Ainsi, les moins ouverts des telespectateurs pourront peut-être se faire une idée plus juste sur la réalité d'une relation entre mecs, probablement hors milieu...ça nous changera des défilés de la gay pride !

Je tiens donc à féliciter d'avance ce gars d'avoir eu l'audace d'y aller le premier, car outre le fait d'étaler sa vie privée devant des millions de personnes, il va aussi devoir se confronter au réaction de son milieu professionnel et rural qui aura peut-être besoin de faire un effort d'ouverture d'esprit. Mais souhaitons qu'ils en soient capables...

Posté par piderez à 18:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 décembre 2014

Et si le sexe n'était pas une priorité ?

Voilà un titre qui va peut-être en faire bondir plus d'un et cela ne m'étonnera guère, tellement entre mecs la question peut paraître centrale. Là où il est souvent question de performances ou de multiples expériences, je suis de ceux qui pensent exactement le contraire.

De mon point de vue, il faut privilégier la qualité à la quantité ! Et quelque chose me dit qu'il y a de nombreux garçons attirés par la gente masculine, qui peut-être ont du mal à vivre simplement avec cette idée car à longueur de pages web, on leur dépeint à grand renfort de photos une sexualité qui doit leur sembler comme à moi, franchement excessive.

Alors vous allez vous dire : "il va encore nous ressortir son bon vieux couplet sur le sentiment...." et bien non, même si je n'en pense pas moins.

Un jour, un de mes lecteurs que je remercie d'ailleurs, m'a écrit que je faisais de la "résistance", et bien je crois qu'il a raison. Il a bien compris que ce blog et ma recherche par la même occasion s'adressait surtout aux autres :

à ceux qui ne se montrent pas sur le net car ils pensent que la sexualité est une affaire privée ;

à ceux qui ont un certain respect de l'autre du fait de leur éducation ou leur croyance et une vision simple de l'Amour ;

à ceux qui ne font pas du sexe une priorité, mais l'un des moyens (et ils sont nombreux) de parvenir à une certaine osmose à deux.

Tous ces propos devraient nous sembler à tous d'une évidente banalité, et pourtant !

Alors que ceux qui se reconnaissent dans ces écrits, ne s'imaginent pas être les seuls à voir les choses comme cela, et qu'ils n'hésitent pas à entrer en contact avec moi, nous pourrons en parler librement...

Posté par piderez à 11:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 décembre 2014

Homos, hétéros, bi et alors !

Je m'étonne souvent des cloisons hermétiques qui sont mises par certains de mes correspondants entres les homos, qui devraient (conditionnel) tous être parfaitement assumés, épanouis dans leur choix de vie et répondre à certains stéréotypes dont je vous ferai grâce ; les bi, qui devraient être des indécis chroniques qui ne savent pas vraiment où ils vont... et enfin les hétéros (je parle de ceux qui s'intéressent discrètement aux mecs bien sur) qui eux, ne s'intéresseraient qu'a l'aspect charnel de la rencontre...

Ca c'est le discours ambiant ! Autant vous dire tout de suite que ce n'est pas le mien. Je ne crois pas aux étiquettes.

Tout est possible, c'est pour cela que je préfère ne rien exclure, il existe des gays qui ne se reconnaissent pas dans modèle que l'on nous montre souvent, comme il peut exister des hétéros qui sont capables de vrais sentiments pour un mec etc...

Bref, sortons de toutes ces étiquettes et écoutons nos sentiments, notre ouverture d'esprit et focalisons-nous sur ce qui nous rapproche plutôt que sur ce qui nous divise...

Que ceux qui se sentent bien loin de ces jugements hâtifs, n'aient pas peur de prendre contact avec moi.

Posté par piderez à 17:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 novembre 2014

L'indispensable discrétion des gays à la campagne.

Encore aujourd'hui et malgré une évolution certaine des moeurs et des idées reçues, il semble encore nettement plus compliqué pour les gays de la campagne de s'épanouir dans leur commune d'origine qu'en milieu urbain.

Il est évident que la ville apporte plus d'anonymat et donc la possiblité de vivre sa sexualité plus ouvertement.

Pour ma part, je suis de ceux qui ne sont pas prêts à échanger ma vie de rural pour une vie citadine tout cela pour avoir plus "d'ouvertures" vis à vis des rencontres que je pourrais faire avec des mecs. Pour deux raisons principales :  le première étant que je ne cherche pas à me faire un "tableau de chasse" bien fourni, une seule rencontre de qualité me suffirait. Et la seconde c'est que je suis attaché à ma vie en campagne même si il faut pour cela que j'accepte d'adopter la discrétion qui va avec.

Et alors ? Je pense que ma vie privée ne regarde que moi et que je ne dois en rien des explications sur mes choix à qui que ce soit.

Les mecs qui me liront et qui eux aussi sont sensibles à cette question de la discrétion dans la relation vis à vis du reste de la société, ne doivent donc pas se retenir de me contacter pour entamer une discussion.

Comme le résumé de ce blog l'indique, je n'exclus personne d'emblée que vous soyez gay assumé ou non, bi, hétéro libre ou non...

Pour moi tout ce qui compte est la sincérité de la démarche, la volonté réelle qui sera la votre de faire une rencontre qui complétera votre vie sans pour autant forcément vous sentir contraint de la chambouler entièrement.

N'ayez donc pas peur de me contacter dans "contactez l'auteur" cela ne nous engage à rien...

Posté par piderez à 10:42 - Commentaires [2] - Permalien [#]



13 novembre 2014

Celui que je recherche.

Petite remise à jour périodique du portrait de celui que j'aimerais rencontrer (dans l'idéal), car si mes préférences initiales varient peu, il me faut tout de même apporter quelques nuances à cette recherche :

Donc je cherche un mec qui pourrait être agé d'environ 25 à 45 ans, mais cela peut se discuter un peu car je ne saurai trop vous expliquer cette limitation sans réel fondement, mais cela permet de situer un peu.

Avant tout j'aimerais trouver un gars sérieux, simple, de confiance, de parole... autant de qualités qui se font rares.

Sur le plan physique, j'assume quelques critères, à savoir : rapport taille/poids normal, non fumeur (c'est important), pas ou peu poilu, ni barbu, je ne suis pas un adepte des poils surtout en quantité ; j'avoue aussi une petite préférence pour les personnes aux cheveux plutôt clairs mais sans exclusion. 

Quelqu'un qui a de la conversation, avec qui on peut aborder tous les sujets libremement, un mec franc bien sûr, honnête...

Quelqu'un qui a envie d'une histoire où le sexe n'est pas la priorité absolue, car pour moi il faut autre chose pour construire une vraie complicité, cela dit, je ne nie pas l'importance dans une relation de l'attirance mutuelle.

Une histoire tout simplement sans se compliquer la vie, car selon moi l'Amour est une chose simple même si l'on fait tout pour la rendre complexe.

La complicité et l'indépendance comptent beaucoup pour moi, car il n'est pas forcement nécessaire d'être constamment ensemble pour avoir le sentiment de compter l'un pour l'autre... Mais lorsque l'on est ensemble, on doit avoir des choses à se dire, des points communs...

Si il n'a pas ou peu d'expérience avec les mecs, ce n'est pas un souci, je me sentirai moins seul... Ce qui m'amène à préciser que dans l'immédiat je ne cherche pas quelqu'un qui souhaite partager une vie à deux...

Si il vient des régions suivantes : Rhône-Alpes, Bourgogne, Auvergne, Franche-Comté et Centre ça serait nettement plus simple à gérer, mais ce critère géographique reste un peu plus secondaire. 

Voilà pour le reste on fera plus ample connaissance entre nous...

Tout cela va peut-être vous paraître très, pour ne par dire trop précis ou sélectif, mais ça ne doit pas vous faire peur, car parfois lorsqu'on apprend à se connaître on peut passer sur certaines choses... Mais je tenais à être clair sur mes attentes afin d'éviter les malentendus éventuels.

Enfin, dans le doute, n'hésitez jamais à me laisser un petit mot dans "Contactez l'auteur" il serait trop bête de passer à côté d'une belle rencontre potentielle. A bientôt...

Posté par piderez à 09:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 octobre 2014

Désespérant sites des rencontres.

Une fois de plus je ne peux que me navrer de voir l'inefficacité des sites de rencontres entre mecs, d'ailleurs je pense que je pourrais dire la meme chose de tous les sites de rencontres.

Comme beaucoup de personnes, nous sommes surement très nombreux, j'ai tenté ma chance en m'inscrivant sur un site de rencontre entre mecs, c'est plus logique, car très naïvement je pensais que les mecs présents sur ce genre de sites devaient être là pour faire des rencontres tout simplement ! Et bien je me suis rendu compte que ce n'était pas tout à fait ça dans la réalité. Comment expliquer que des mecs avec qui visiblement vous avez des points communs, ne repondent pas à vos mails ; voire encore pire, vous donne suite une fois ou deux et au bout de la 3ème ne donnent plus aucun signe de vie ?

Suis-je à ce point un extraterrestre de penser que ce type de comportement pourtant extrêmement courant, est inqualifiable de bêtise ! Pourquoi y a t il sur ces sites qui relèvent pourtant d'une démarche volontaire, autant de personnes qui n'ont aucune suite dans les idées ?

Je comprends parfaitement que lorsque l'on entre en contact via internet avec un mec en vue d'une éventuelle relation, il puisse y avoir de l'inquiétude, du questionnement voire de la méfiance, tout cela est parfaitement normal. Mais à quoi bon faire une démarche de création de profil...pour ne pas réellement chercher au moins à dialoguer avec les gars qui se présentent attirés par ce portrait ?

Les candidats à ce genre de recherche sont toujours libres de dire après coup "tu ne me conviens pas" mais au minimum devraient t-ils prendre le temps de faire vraiment connaissance.

C'est aussi suite à ce lamentable constat que j'ai crée ce blog, car ici tout est dit, vous pouvez y trouver mes vraies attentes dans "Celui que je recherche", mon profil dans "Celui que je suis"...vous avez le lien "Contactez l'auteur" qui vous permet de m'écrire directement et je réponds à tous mes interlocuteurs systématiquement au moins par courtoisie.

Ne soyez donc pas timides, qui que vous soyez, si vous vous reconnaissez un peu dans mes propos, dans ma philosophie, dans ma recherche...écrivez-moi.

Posté par piderez à 11:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 août 2014

Gay et catho

Voilà deux termes qui peuvent paraitre à certains assez contradictoires tant l'Eglise catholique peut sembler avoir parfois du mal à accepter toutes les formes d'amour, et pourtant !

Pour ma part, même si je suis loin d'être un pratiquant modèle, je suis croyant et réceptif à un certain nombre de messages religieux. Néanmoins, je n'accepte pas l'idée selon laquelle, on devrait renoncer à ce que l'on est intimement ou à ce que l'on croit, parceque cela pourrait être mal vu ou incompatible.

Les gays qui sont aussi croyants n'ont, à mon sens, pas à se sentir plus mal à l'aise avec leurs convictions que leurs homologues hétéros, car nous sommes libre d'aimer.

Là où l'on peut admettre de voir un reste de discours religieux, c'est peut-être dans le choix de privilégier la qualité du sentiment aux relations trop orientées sur le seul plaisir charnel.

Tout cela dépend de la conscience de chacun bien sûr, mais pour ma part me il semble que la foi et l'homosexualité ne sont nullement incompatible tant il parait plus sain de ne pas chercher à se convaincre de vivre des relations (hétéros), certes mieux acceptées socialement, mais pour autant moins honnêtes et moins respectueuses de l'autre...

Posté par piderez à 11:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 juillet 2014

A ceux qui ne savent pas ce qu'ils veulent !

Un peu de sérieux ai-je envie de dire à ceux qui postent leur annonce sur des sites de rencontre ou qui semblent faire la démarche de lancer une recherche en direction de celui qu'ils aimeraient trouver.

Combien de fois ai-je eu la désagréable sensation de parler à des murs. Je me suis toujours demandé quel intérêt il pouvait y avoir à faire une annonce si l'on ne prend pas le temps de répondre aux contacts qu'elle peut générer ? Sans parler du fait qu'il faut aussi savoir accepter que la phase d'après est la découverte mutuelle, et c'est seulement après cette dernière que l'on peut éventuellement se prononcer sur les atomes crochus que l'on a ou pas avec quelqu'un.

Suis-je l'un des rares à avoir le minimum de respect vis à vis des personnes qui font l'effort de m'écrire ou de s'intéresser à moi, qui consiste à prendre au moins deux minutes pour leur adresser un message de réponse même si il devait être peu encourageant ?

Je ne conçois pas que les choses puissent aller plus loin sans au moins ce minumum là qui s'appelle du respect.

Que ceux qui ont trop souvent souffert de ce phénomène m'écrivent sans crainte, ils auront au moins une réponse et un peu de considération...

 

 

Posté par piderez à 10:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 juillet 2014

Hors milieu, mais pas hors d'atteinte.

L'expression "Hors milieu" ressort assez souvent dans les recherches de mecs qui ne s'avouent pas forcément gays, mais qui ont des attirances plus ou moins claires envers les garçons.

En indiquant "Hors milieu" ils cherchent probablement à éviter les mecs très assumés en tant que gays avec tous les stéréotypes habituels, bien souvent faux, qui vont avec. Pour ma part, je suis convaincu que chaque personne est unique et vous savez à quel point je rejette les étiquettes.

Néanmoins, cette expression traduit aussi le souhait de certains de conserver une vie la plus conforme à celle qu'ils menaient jusque là. Ceux-ci, doivent absolument continuer à croire que derrière tout ce que l'on peut voir comme clichés sur le net ou ailleurs sur les gays, il en existe beaucoup qui mènent une existence tout à fait "classique", à mille lieues de tout cela.

Ceux qui se reconnaitront dans ce dernier portrait, ont de grande chance de me ressembler au moins sur ce plan là... Alors surtout qu'ils n'hésitent pas à m'écrire.